Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales (UPR 8011)


Accueil > Partenariats > Industriels

Hitachi High Technologies corporation (HHT)

Le CNRS et l’entreprise japonaise Hitachi High Technologies corporation (HHT) sont engagés dans un partenariat depuis 2014 qui concrétise une collaboration scientifique et technologique depuis plusieurs années.

Correspondant CEMES

Etienne SNOECK - etienne.snoeck chez cemes.fr - Tel : 05 62 25 78 91

Florent HOUDELLIER - florent.houdellier chez cemes.fr - Tel : 05 62 25 78 80

 

Résumé

Le partenariat HHT/CNRS résulte de contacts étroits établis entre les chercheurs microscopistes du CEMES-CNRS et des ingénieurs R&D de HHT établis lors la réalisation par HHT d’un microscope unique au monde « I2TEM » inauguré au printemps 2013. Ce microscope combine les expériences « in situ » qui consistent à appliquer sur un échantillon une sollicitation externe et à en étudier l’effet sur l’objet lui-même et sur les champs l’avoisinant par des expériences d’interférométrie électronique. Les développements d’expériences originales menées sur I2TEM et la valorisation de cet appareil auprès de futurs utilisateurs font l’objet du premier volet du partenariat entre HHT et le CNRS.

 

Le CEMES poursuit également des développements instrumentaux dans le domaine des sources d’électrons. Les chercheurs du CEMES ont ainsi mis au point l’utilisation de « nanocônes de carbone » comme sources d’électrons plus brillantes et de meilleure cohérence qui sont utilisées dans un canon à émission de champ froide. Ces nouvelles sources, brevetées par le CNRS, intéressent la société HHT qui les a testées avec succès dans ses microscopes électroniques à balayage et à transmission avec l’aide des chercheurs du CEMES. La société HHT envisage maintenant d’utiliser ces nouvelles sources ultra-brillantes dans leur équipement. Ces développements de source constituent la seconde partie du partenariat entre HHT et le CNRS.

 

Le troisième volet de l’association est plus prospectif et ambitieux e il vise au développement de la microscopie en transmission résolue en temps cohérente. L’objectif du CEMES, en étroite collaboration avec des chercheurs du Laboratoire de physique des solides d’Orsay (CNRS-Universitppement de laest de réaliser un microscope permettant d’effectuer des expériences pompe/sonde en injectant une partie du laser femto seconde sur l’objet à étudier (la pompe) et l’autre partie sur la pointe FEG froide permettant ainsi de réaliser une sonde électronique pulsée femto seconde. L’objectif scientifique de ce projet « FemtoTEM » est de réaliser des expériences locales dites « pompe-sonde » permettant l’étude de la dynamique de processus physiques ultra-rapides (optiques, magnétiques, élastiques). La société HHT et le CEMES-CNRS souhaitent allier leurs compétences respectives pour éventuellement transférer ces développements très novateurs de microscopie résolue en temps sur un instrument commercial.

JPEG - 42.4 ko
Microscope électronique en transmission I2TEM du CEMES (Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales)
 
En savoir plus sur :