Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales (UPR 8011)


Accueil > A noter

Laboratoire d’excellence NEXT

« Nano, Mesures EXtrêmes & Théorie »

25 Mars 2011
Le projet de Labex NEXT, porté par le PRES Université de Toulouse, et composé de 6 laboratoires de physique a été retenu dans l’appel à projets Laboratoire d’Excellence(LABEX) au titre du Grand Emprunt. Le projet NEXT fait partie des 39 projets classés A+ et 1er ex æquo, parmi les 100 projets sélectionnés dans tous les domaines scientifiques par un jury international. NEXT regroupe l’ensemble de la Physique Toulousaine et intègre une forte composante Chimie. Ce projet est ainsi récompensé pour l’excellence de ses partenaires et sa volonté d’intégrer théorie et expérience, enseignement et recherche, créativité et innovation au sein d’une même dynamique.

JPEG - 98.4 ko
Les laboratoires de recherche de NEXT, les formations impliquées, et les partenaires du projet.

Ce laboratoire d’excellence rassemble près de 450 personnes dont environ 200 chercheurs et enseignants-chercheurs issus du CNRS, de l’Université Paul Sabatier et de l’INSA. NEXT est composé de six laboratoires : le CEMES (précédemment lauréat de l’appel à projets Equipex avec Mimetis*), le LNCMI et les quatre laboratoires partenaires de la fédération IRSAMC (LCAR, LPCNO, LCPQ et LPT).

 

Ces six unités de recherche déjà reconnues pour leur excellence vont, grâce au projet NEXT, consolider leurs atouts, notamment les interactions fortes entre physiciens et chimistes, expérimentateurs et théoriciens, des points de vue complémentaires qui font la richesse de cette communauté scientifique.

L’expertise de NEXT couvre de nombreux aspects et enjeux du « monde des nanos » :

  • l’élaboration de (nano)matériaux et leur caractérisation par un très large éventail de techniques,
  • l’étude de la matière en conditions extrêmes (très forts champs magnétiques, très basses températures, très hautes résolutions spatiale et temporelle),
  • l’apport conjoint et cohérent d’équipes expérimentales et théoriques.

Ces trois aspects sont naturellement présents dans son nom : « Nano, mesures EXtrêmes & Théorie ».

 

De nouveaux axes de recherche interdisciplinaires seront également investis. En effet, dans l’étude de la matière à l’échelle du nanomètre, c’est à la frontière entre les disciplines que se feront les découvertes qui répondront aux enjeux sociétaux de demain, dans des domaines aussi variés que nanoélectronique, énergie, environnement et santé. Encourager la créativité, détecter et valoriser les innovations seront parmi les préoccupations majeures de la gouvernance de NEXT, pariant que la science peut être à la fois belle et utile.

NEXT a aussi pour but d’attirer des scientifiques de très haut niveau sur des chaires dédiées et d’investir activement dans l’attractivité des masters et de l’école doctorale auxquels il est associé, de mener une politique ambitieuse de diffusion et de valorisation de ses résultats scientifiques, et de partage des connaissances en direction de publics variés.

 

Contacts :

Contact scientifique : Xavier Marie, 05 61 55 96 51, LPCNO : Laboratoire de Physique et Chimie de Nano-Objets, Fédération IRSAMC, The NEXT Project.

Contact Presse CEMES : Evelyne Prévots, 05 62 25 78 74, Evelyne.Prevots chez cemes.fr

 

En savoir plus :

site Web du Labex NEXT

La fiche NEXT éditée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR)

 

Résumé du projet NEXT :

Le projet Nano, mesures EXtrêmes & Théorie (NEXT) regroupe six laboratoires sur le même campus toulousain, travaillant à la frontière de la connaissance dans les domaines de la nanophysique/chimie, la matière condensée et « molle », l’optique, et la physique atomique/des agrégats. La maîtrise de nombreux aspects et enjeux du « monde des nanos », impliquant des physiciens mais aussi des chimistes, de l’élaboration de matériaux jusqu’à leur caractérisation par un très large éventail de techniques, l’étude de la matière en conditions extrêmes (très forts champs magnétiques, très basses températures, très haute résolution spatiale et temporelle…), et l’apport conjoint et cohérent d’équipes expérimentales et théoriques (2 laboratoires théoriques et des équipes théoriques dans 3 des 4 laboratoires expérimentaux impliqués) constituent la spécificité et la plus-value scientifique du projet NEXT.

 

NEXT ambitionne de développer des projets scientifiques renforçant le lien entre ses équipes et amplifiant ainsi leurs collaborations, et surtout, de conduire de nouveaux axes de recherche résultant de cette dynamique. NEXT a aussi pour but d’attirer des scientifiques de très haut niveau sur des chaires attractives, permanentes (NEXT Chairs) ou temporaires (NEXT Fellowships). De plus, NEXT prévoit d’investir activement dans l’attractivité des masters et de l’école doctorale auxquels il est associé (bourses de master, formation sur des plates-formes techniques, insertion professionnelle...), et de mener une politique ambitieuse de diffusion et de valorisation de ses résultats scientifiques, et de partage des connaissances en direction de publics variés.

 

Le projet scientifique de NEXT s’articule autour de trois axes de recherche
  • Nanomatériaux et nanocomposants : s’appuyant en partie sur des collaborations fortes existantes, cet axe consiste à synthétiser, par de multiples techniques physiques et chimiques, des films minces ou des nano-objets isolés, et à les manipuler, à étudier et modéliser leurs propriétés physiques, puis à les intégrer dans des systèmes de démonstration, où leurs caractéristiques et leur « utilité » seront évaluées.
  • Nano-optique quantique : cet axe ambitionne de développer de nouveaux systèmes quantiques et concepts basés sur l’interaction onde-matière. Ces études s’appuieront sur la forte expertise expérimentale et théorique de NEXT en électrodynamique et optique quantiques (atomes/molécules), et son expérience éprouvée dans le domaine de l’(opto-) électronique dans les nanostructures.
  • Information et cohérence quantiques : cet axe vise à mobiliser l’expertise des scientifiques de NEXT dans les domaines de l’électronique moléculaire et des condensats de Bose-Einstein (CBE) en physique atomique et en matière condensée, et dans les méthodes théoriques impliquées, afin d’explorer de nouveaux concepts et applications physiques dans des systèmes caractérisés par leur très forte cohérence quantique.

 

Parallèlement à ces trois axes, NEXT souhaite établir des plates-formes techniques transverses, entérinant le fait que ses différents laboratoires ont développé des compétences et des procédés techniques qui devraient être mis à la disposition de toute la communauté des chercheurs de NEXT :

  1. Élaboration & caractérisation (différentes méthodes de croissance, TEM, STM, Raman, et autres méthodes de mesure de propriétés physiques),
  2. Équipements laser et applications,
  3. Calcul intensif, méthodologie numérique, et développement de codes.