Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales (UPR 8011)


Accueil > Recherche > NeO : Nano-Optique et Nanomatériaux pour l’Optique > Nano-Optique & Plasmonique

Plasmonique hybride

JPEGLa plasmonique hybride tire profit du couplage des états optiques plasmoniques avec des états électroniques moléculaires, excitoniques ou vibrationnels en vue d’exalter les interactions en champ proche optique et de permettre leur exploitation pour diverses applications : photo-voltaïque, photo-catalyse, plasmo-électronique, spectroscopies exaltées (IR, SERS, TERS), sensing. Cette thématique est développée en collaboration avec des centres d’élaboration aux Etats Unis (Université de Rice) et en France (L2C/Annealsys/IEM Montpellier, LAAS-CNRS Toulouse) et dans le cadre de projets NEXT et région (DIMENSION 2019-2021).

Contact : adnen.mlayah[at]cemes.fr

Figure 1 : gauche – Représentation schématique d’un feuillé de MoS2 couplé à un réseau 2D d’antennes plasmoniques. Droite – Image de photoluminescence du feuillé de MoS2 déposé sur le réseau d’antennes d’or [1]. © CEMES-CNRS

 

Figure 2 : Spectres d’absorption optique de MoSe2 transféré à des nanodisques d’or montrant le décalage vers le rouge de la résonance hybride plasmonique-excitonique avec l’augmentation du nombre de couches [2]. © CEMES-CNRS

 

 

[1] S. Najmaei et al., ACS Nano. 8, 12682 (2014)

[2] I. Abid et al., Nanoscale 8, 8151-8159 (2016)

[3] I. Abid et al., ACS photonics, 4,1653-1660 (2017)

[4] I. Abid et al., Optics Express, 26, 2941 (2018)

[5] A. Meznia et al., Materials Chemistry and Physics, 221, 118 (2019)

[6] J. Cure et al., International Journal of Hydrogen Energy, in press (2019)