Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales (UPR 8011)


Accueil > Actualités

Projet européen inter-régional TNSI

TNSI : "Transpyrenean Node for Scientific Instrumentation"
Fev. 2018 à Janvier 2021
Projet Européen Interreg POCTEFA

Les PME technologiques du territoire transfrontalier sont cruciales pour diversifier l’économie, attirer des investissements et créer des emplois de qualité, mais leurs ressources économiques limitées entravent le progrès de leur activité en R&D&i conduisant à de nouveaux produits compétitifs.

D’autre part, le territoire possède un capital important en infrastructures et en connaissances scientifiques et techniques localisé dans les centres de recherche qui pourraient apporter le soutien nécessaire à ces PME.

Le projet TNSI crée un Nœud Technologique axé sur la coopération entre des PME et des centres de recherche focalisés sur les nanotechnologies, les matériaux avancés et la fabrication de pointe, qui font partie des technologies clés génériques (Key Enabling Technologies, KET). Il se centre sur trois activités :

1) Recherche précompétitive : les PME et les centres collaborent à l’étude des technologies clés, en explorant leur potentiel technique et économique.

2) Recherche fondamentale : les produits développés par les PME sont intégrés dans des projets de recherche afin d’identifier les améliorations qui répondront à de nouveaux marchés.

3) Formation : un programme d’échanges entre les personnels des PME et les jeunes chercheurs permet d’améliorer la formation et de faciliter la transition académie / entreprise.

Ces actions sont renforcées par un programme soutenu de communication et de sensibilisation, qui comprend plusieurs réunions spécialisées et une école d’été. 

TNSI est coordonné par BIHURCRYSTAL et regroupe 5 laboratoires, 3 PME, 1 université et 1 grand instrument. En Espagne, l’Institut des Sciences des Matériaux de Barcelone (ICMAB, CSIC), l’Institut des Sciences des Matériaux de Aragon (ICMA, CSIC), le Centre de Physique des Matériaux (CFM, CSIC), l’Institut Catalan de Nanoscience et Nanotechnologie (ICN2), l’Université de Saragosse (UNIZAR), le synchrotron ALBA, BIHURCRYSTAL (PME) et GraPhene NanoTech (GPNT, PME). En France, le CEMES (CNRS) et ISP-SYSTEM (PME).

 

Contact : Véronique Langlais