Centre d’Élaboration de Matériaux et d’Etudes Structurales


Accueil > Actualités

Séminaire du jeudi - Matières premières et énergie - les enjeux de demain

Jeudi 21 octobre 2021, 11h00, café offert à 10h30

par Olivier Vidal

chercheur CNRS à l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble

 

Matières premières et énergie - les enjeux de demain

 

En présentiel et via Zoom : https://cnrs.zoom.us/j/95664415100?pwd=cnFGV0czOGFvZG5jMU1zcWdKMiszUT09

ID de réunion : 956 6441 5100
Code secret : E0CMMi

 

Les accords de Paris (COP21) prévoient d’atteindre la neutralité carbone mondiale d’ici 2050. De nouvelles infrastructures de production, de stockage, de transport et d’utilisation de l’énergie devront être construites pour remplacer celles actuellement basées sur les énergies fossiles. Ces nouvelles infrastructures consomment de grandes quantités de métaux de base et de métaux rares, dont la disponibilité est une réelle préoccupation. En outre, la production de matières premières nécessite de grandes quantités d’énergie.

Les questions liées aux matières premières et à l’énergie sont donc indissociables et doivent être traitées dans un cadre commun. La transition attendue vers une énergie à faible émission de carbone se fera dans un contexte de demande mondiale croissante due à l’émergence rapide des pays en développement, à l’urbanisation croissante et au développement des hautes technologies. La consommation de la plupart des métaux a doublé depuis le début du 21e siècle et si l’augmentation de la consommation observée au cours des 100 dernières années se poursuit (+3 à 5%/an), il faudra produire plus de métaux d’ici 2050 que depuis le début de l’humanité.

Dans ce contexte de tension anticipée, certains prévoient des pénuries résultant de l’épuisement des réserves naturelles au cours du siècle, tandis que d’autres soutiennent que les améliorations technologiques et l’exploitation de ressources plus profondes ou offshore ainsi que le recyclage permettront de maintenir l’augmentation de la production au niveau observé au cours du siècle dernier.

Nous présenterons et discuterons les résultats d’un modèle dynamique reliant la demande attendue en métaux pour différents scénarios de PIB, de population et d’énergie avec la capacité de production limitée par des paramètres géologiques et technologiques. Les résultats de la modélisation permettent de mieux comprendre le couplage entre réserves - production de ressources minérales - coût et prix - énergie et émissions de gaz à effet de serre. Les résultats sont utilisés pour définir les conditions d’un approvisionnement durable en ressources minérales dans un monde en mutation.

 

Olivier Vidal est chercheur CNRS à l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble. Géologue de formation, ses recherches portent aujourd’hui sur le lien énergie-matières premières dans le contexte de la transition énergétique vers une société bas carbone. Il a été coordinateur scientifique du réseau européen ERA-MIN sur le traitement industriel des matières premières non énergétiques (http://www.era-min-eu.org/), et il est impliqué dans plusieurs projets multidisciplinaires en collaboration avec des économistes.