Microscopie électronique ultrarapide au CEMES : le 8 mars, inauguration du nouveau laboratoire commun entre le CNRS et Hitachi High Technologies Corporation

Les développements autour de la microscopie électronique ultrarapide au CEMES ont connu des avancées significatives au cours de l’année écoulée. Les résultats prometteurs obtenus sur un premier prototype de microscope électronique à transmission ultrarapide (UTEM) développé au CEMES ont motivé la création en 2018 d’un premier laboratoire commun entre le CNRS et la société japonaise Hitachi High Technologies Corporation (HHT). L’objectif de ce laboratoire appelé HC-IUMi (Hitachi-CNRS Infrastructure for Ultrafast Microscopy) était de transférer la source d’électrons ultrarapides de l’ancien microscope HF2000 ayant servi de base au prototype vers un HF3300, un MET Hitachi 300 kV de dernière génération.

L’installation de ce microscope dans une salle entièrement rénovée en 2019 a été suivie de plusieurs modifications importantes de l’instrument pour préparer le transfert de la source d’électrons ultrarapides. En juin 2023, la première émission d’électrons pilotée par laser a été obtenue sur le nouvel UTEM. Cette réalisation a clôturé avec succès les cinq années du premier laboratoire commun.

Devant le succès de HC-IUMi, le CNRS et HHT ont décidé en 2023 de poursuivre la coopération scientifique et technologique sous la forme d’un nouveau laboratoire commun HC-IUMi 2. Ce laboratoire a pour objectif d’aller au-delà des expériences de preuve de principe et de démontrer tout le potentiel de la microscopie électronique ultrarapide sur plusieurs applications de pointe en nano-optique, nanomécanique et nanomagnétisme.

HC-IUMi 2 sera officiellement inauguré le 8 mars.

Communiqué de presse disponible ici.

Image : © Frédéric MALIGNE / CEMES / CNRS Images